Chargement...
 

Conférence Internationale sur la Résidence Alternée 2014

:
:

Merci à tous les participantset tous les meilleurs jusqu’à l’année prochaine!


: IMG 3475 Cut
:


Conference Conclusions - Bonn, July 11th 2014


At the conclusion of our first International Conference on Shared Parenting Prof. Dr. jur. Hildegund Sünderhauf (Chair of Scientific Committee) and Prof. Edward Kruk (ICSP President) developed the following theses to be discussed and adopted as a Consensus Statement:

Keeping in mind that the main goal of our Council is to develop evidence-based approaches to the needs and rights of children whose parents are living apart, we established as the theme for our first conference, “Bridging the Gap between Empirical Evidence and Socio-Legal Practice”. This was the first such gathering of scholars, practitioners and NGO representatives interested in the emerging paradigm of shared parenting in families in which parents are living apart. A wide range of topics as well as perspectives on shared parenting were discussed and debated, and at the end of the conference we were challenged in regard to determining what sort of consensus emerged on a number of important issues that we discussed and debated.

: IMG 3622
:


We arrived at the following 6 major areas of consensus:

1. Shared parenting is a viable post-divorce parenting arrangement

There is a consensus that neither the discretionary best interests of the child standard, nor sole custody or primary residence orders, are serving the needs of children and families of divorce. There is a consensus that shared parenting is a viable post-divorce parenting arrangement that is optimal to child development and well-being, including for children of high conflict parents. The amount of shared parenting time necessary to achieve child well-being and positive outcomes is a minimum of one-third time with each parent, with additional benefits accruing up to and including equal (50-50) parenting time, including both weekday (routine) and weekend (leisure) time.

2. Shared parenting be defined as encompassing both: shared parental authority and shared parental responsibility

There is consensus that “shared parenting” be defined as encompassing both shared parental authority (decision-making) and shared parental responsibility for the day-to-day upbringing and welfare of children, between fathers and mothers, in keeping with children´s age and stage of development. Thus “shared parenting” is defined as “the assumption of shared responsibilities and presumption of shared rights in regard to the parenting of children by fathers and mothers who are living together or apart.”

3. National family law should at least include the possibility to give shared parenting orders

There is a consensus that national family law should at least include the possibility to give shared parenting orders, even if one parent opposes it. There is a consensus that shared parenting is in line with constitutional rights in many countries and with international human rights, namely the right of children to be raised by both of their parents.

There is a consensus that the following principles should guide the legal determination of parenting after divorce:
(1) shared parenting as an optimal arrangement for the majority of children of divorce, and in their best interests.
(2) parental autonomy and self-determination.
(3) limitation of judicial discretion in regard to the best interests of children.

5. The above applíes to the majority of children and families

There is a consensus that the above apply to the majority of children and families, including conflict families, but not to situations of substantiated family violence and child abuse. There is a consensus that the priority for further research on shared parenting should focus on the intersection of child custody and family violence, including child maltreatment in all its forms, including parental alienation.

6. Accessible network of family relationship centres

There is a consensus that an accessible network of family relationship centres that offer family mediation and other relevant support services are critical in the establishment of a legal presumption of shared parenting, and vital to the success of shared parenting arrangements.




Nous souhaitons à tous les participants un bon voyage!

Version du: 2014-07-08

Encore une semaine : dernières places disponibles !

Version du : 2014-07-02


Traites-vous des affaires de familles concernées par une séparation parentale?

Inscrivez-vous à la Conférence Internationale sur la Résidence Alternée 2014.


Détails de la conférence:

Programme de la conférence mis à jour

Quand : Du 9 au 11 juillet 2014

Où : Bonn, Allemagne

De quoi s’agit-il : Cette conférence interdisciplinaire rassemblera des délégués du monde entier afin de débattre des réponses à l’augmentation alarmante des problèmes psycho-sociaux et développementaux parmi les enfants dont les parents vivent séparés.

Qui communiquera : Sous le thème « réduire l’écart entre les preuves empiriques et les pratiques sociales et juridiques », de nombreux experts internationaux dans le domaine de la résidence alternée – scientifiques ou professionnels des affaires familiales – présenteront leurs résultats de recherche et leurs expériences pratiques.

Orateurs confirmés pour les sessions plénières :

  • Malin Bergström, PhD, Centre for Health Equity Studies (CHESS), Sweden
  • Dr. Chantal Clot-Grangeat, Docteure en psychologie clinique, ICSP Vice-President, France
  • Dr. Ned Holstein, Founder and Chairman of the Board of National Parents Organization (NPO), USA
  • Prof. Edward Kruk, MSW, PhD, University of British Columbia, ICSP President, Canada
  • Prof. Gérard Neyrand, Université Toulouse III Paul Sabatier, France
  • Anne Reiser, Attorney-at-law, Switzerland
  • Jürgen Rudolph, retired Family Judge, Author and Founder of “Cochem Practice”, Germany
  • Prof. Dr. Hildegund Sünderhauf, Lutheran University Nuremberg, Chair of Scientific Committee, Germany

Modérateurs confirmés des podiums :

  • Arnd Henze, TV Journalist, Berlin Studio, German Public Television ARD, Germany
  • Oliver Hunziker, President of the Swiss Association for Shared Parenting (GeCoBi), ICSP Vice-President, Switzerland

Qui devrait participer : Chercheurs scientifiques, professionnels de la famille et représentants de la société ainsi que décideurs politiques et journalistes interessés par l’étude de la résidence alternée comme une solution viable et bénéfique pour les enfants.

Quelles disciplines sont couvertes : Psychologie, travail social, sociologie, démographie, droit.

Quelles sont les langues parlées : La langue de la conférence est l’anglais et une traduction simultanée en anglais, français et allemand sera proposée.



Extension du délai pour l’inscription au tarif préférentiel : 14 juin 2014 !

Version du : 2014-06-03




L´inscription à la conference est ouverte dès maintenant !

Version du : 2014-05-16


Programme Inscription


Prière de diffuser cette annonce à des contacts pertinents dans votre réseau.


Chère Madame, cher Monsieur,

Faites votre inscription maintenant pour participer à la Conférence Internationale sur la Résidence Alternée 2014 au tarif préférentiel de 190 € (au lieu du tarif standard de 235 €)! Le tarif préférentiel est valable jusqu’au 30 mai 2014 (places limitées).

Présidée conjointement par le Président du nouveau Conseil International de la Résidence Alternée (CIRA), Prof. Edward Kruk, MSW, PhD, de l’université de Colombie Britannique (Canada), et la Présidente du Comité scientifique de la conférence, Prof. Dr. jur. Hildegund Sünderhauf, de l’université protestante de Nuremberg (Allemagne), la Conférence Internationale sur la Résidence Alternée 2014 est un événement d’envergure exceptionelle qui est soutenu notamment par le Ministère fédéral allemand de la Famille (Bundesministerium für Familie, Senioren, Frauen und Jugend/BMFSFJ) et la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG), un organisme majeur allemand de promotion de la recherche.

Cette conférence interdisciplinaire rassemblera des délégués du monde entier au « Wissenschaftszentrum Bonn » du 9 au 11 juillet 2014 afin de débattre des réponses à l’augmentation alarmante des problèmes psycho-sociaux et développementaux parmi les enfants dont les parents vivent séparés. Sous le thème « réduire l’écart entre les preuves empiriques et les pratiques sociales et juridiques », de nombreux experts internationaux dans le domaine de la résidence alternée – scientifiques ou professionnels des affaires familiales – présenteront leurs résultats de recherche et leurs expériences pratiques. La langue de la conférence est l’anglais et une traduction simultanée en anglais, français et allemand sera proposée.

Le programme avancé de la conférence ainsi que toutes les autres informations ici, sur la conférence sont disponibles sur le site web de la conférence.

Le Conseil International de la Résidence Alternée (CIRA) a été fondé le 22 février 2014 à Bonn, Allemagne, par des scientifiques directeurs de recherches, professionnels de la famille et représentants de la société civile de 11 pays en tant qu’organisation à but non lucratif étudiant la résidence alternée comme une solution viable et bénéfique pour les enfants. Le but de l’association, c’est, premièrement, la diffusion et la promotion des connaissances scientifiques sur les besoins et les droits (« l’intérêt supérieur ») des enfants dont les parents vivent séparés, et c’est, deuxièmement, de formuler des recommandations fondées sur des preuves scientifiques concernant la mise en place de la résidence alternée sur les plans légaux, judiciaires et pratiques.

Nous nous réjouissons d’avance de pouvoir vous souhaiter la bienvenue en juillet à Bonn.

Meilleures salutations,
Angela Hoffmeyer
Secrétaire générale
Conseil International de la Résidence Alternée (CIRA)
Stiftsgasse 6, 53111 Bonn, Allemagne
Tél. : +49-170-800 46 15
Courriel : angela.hoffmeyer à twohomes.org
Site web : www.twohomes.org



Deuxième annonce

Pré-inscription maintenant !

Version du : 2014-04-19


Garantissez votre participation à la Conférence Internationale sur la Résidence Alternée 2014 en faisant votre pré-inscription maintenant !

La pré-inscription (« Expression d’intérêts ») sera ouverte jusqu’au 29 avril 2014. En tant que participant pré-inscrit vous obtiendrez l’accès privilégé au tarif préférentiel de 190 € au lieu du tarif standard de 235 € (places limitées).

La Conférence Internationale sur la Résidence Alternée 2014 rassemblera des délégués du monde entier au « Wissenschaftszentrum Bonn » du 9 au 11 juillet 2014 afin de débattre des réponses à l’augmentation alarmante des problèmes psycho-sociaux et développementaux parmi les enfants dont les parents vivent séparés. Des experts dans le domaine de la résidence alternée – scientifiques ou professionnels des affaires familiales – sont invités à présenter leurs résultats de recherche et leurs expériences pratiques à cette conférence interdisciplinaire sous le thème : « réduire l’écart entre les preuves empiriques et les pratiques sociales et juridiques ». La langue de la conférence est l’anglais et une traduction simultanée en anglais, français et allemand sera proposée.

Appel à communications : Contribuez au programme de la conférence en soumettant un résumé complet jusqu’au délai prolongé du 29 avril 2014.

Les auteurs dont la communication est acceptée pour la conférence pourront éventuellement bénéficier d’un remboursement d’une partie de leurs frais de voyage.

Pour toutes les informations sur la conférence, le site web de la conférence (sur lequel vous vous trouvez ici) sera mis à jour au fur et à mesure du progrès du programme et de la logistique.



Première annonce

Appel à communications et appel à expressions d’intérêt

Version du : 2014-03-24


La Conférence Internationale sur la Résidence Alternée 2014 rassemblera des délégués du monde entier
au « Wissenschaftszentrum Bonn » du 9 au 11 juillet 2014 afin de débattre des réponses à l’augmentation alarmante des problèmes psycho-sociaux et développementaux parmi les enfants dont les parents vivent séparés. La conférence présidée conjointement par le Président du nouveau Conseil International de la Résidence Alternée (CIRA), Prof. Edward Kruk, MSW, PhD, de l’université de Colombie Britannique (Canada), et la Présidente du Comité scientifique de la conférence, Prof. Dr. jur. Hildegund Sünderhauf, de l’université protestante de Nuremberg (Allemagne).

Des experts dans le domaine de la résidence alternée – scientifiques ou professionnels des affaires familiales – sont invités à présenter leurs résultats de recherche et leurs expériences pratiques à cette conférence interdisciplinaire sous le thème : « réduire l’écart entre les preuves empiriques et les pratiques sociales et juridiques ». La langue de la conférence est l’anglais et une traduction simultanée en anglais, français et allemand sera proposée.

Le Conseil International de la Résidence Alternée (CIRA) a été fondé le 22 février 2014 à Bonn, Allemagne, par des scientifiques directeurs de recherches, professionnels de la famille et représentants de la société civile de 11 pays en tant qu’organisation à but non lucratif étudiant la résidence alternée comme une solution viable et bénéfique pour les enfants. Le but de l’association, c’est, premièrement, la diffusion et la promotion des connaissances scientifiques sur les besoins et les droits (« l’intérêt supérieur ») des enfants dont les parents vivent séparés, et c’est, deuxièmement, de formuler des recommandations fondées sur des preuves scientifiques concernant la mise en place de la résidence alternée sur les plans légaux, judiciaires et pratiques.

International Conference On Shared Parenting 2014 Announcement FR 2014 03 24

Changer de langue